Concrétions

Concrétions 2014

 

Dans les coulures appelées « cascades » le regard n’est pas fixe. Il est difficile de ne fixer qu’un seul point. Il parcourt la peinture

de haut en bas et de bas en haut ; et les yeux font des allées et retours successifs. Le regard est distribué sur la surface et entraîne

une dynamique de l’observation. Comme dans un environnement baroque le regard  devient un jeu qui s’éparpille dans la profondeur

des coulures et dans le devenir de la peinture.

813 concrétion jaune

Concrétion

814 mémoire perdue

Mémoire

815 décrépitude

 décrépitude

817 le ciel inachevé

le ciel inachevé

818 jardin de coulures

jardin de coulures

801 chaos organique 2

chaos organique

809 concretion rouge 1

concrétion rouge

805 cascade orange

cascade orange

816 contagion

Contagion

 

808 effacement

Effacement

806 morcellement

Morcellement

810 transmutation

Transmutation

 
 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

La plupart des oeuvres présentées sont disponibles à la vente: me contacter

N'hésitez pas à laisser vos commentaires et coordonnées dans le livre d'or.

 

tous les documents sont copyright Bernard Devisme Professeur à l'Ecole Alsacienne pendant 35 ans.