Les maltraités

Traits, extraits, portraits des maltraités

     Extraire de l'oubli, redonner "vie" aux maltraités, aux oubliés des charniers, par des traits noirs enchainés et tenter...

    de reconstruire...

La barre noire devient l'élément essentiel. Elle rappelle le code barre, identité de tout produit, et code génétique pour l'homme.

Assemblées telles des grilles de prison les barreaux s'espacent et permettent de retrouver la lumière qui l'emporte sur

l'ombre du trou noir: le tout concoure à la restructuration de l'humain. 

Ces barres agencées les unes aux autres comme des briques se ramifient sur la surface plate du support, se faufilant dans

la couleur, et ainsi inondée par elle favorise une hypothétique retour vers la Vie.

            

366          ...et retrouver la lumière qui l'emporte sur la mort.

 

 

 

"Les maltraités" sont un ensemble d'une série de 90 peintures. (acrylique sur papier - 50 x 65)

 

 

365.jpg

364

361.jpg

362

363.jpg

443

371

373 l enrubane

496 agglomerat tete au carre

382 le grincheux

444

374

376

367

385 le maussade

409 prout prout ma chere

411 iritis

413 versatile

417 jaunisse

420 mine personnelle

 

La plupart des oeuvres présentées sont disponibles à la vente: me contacter

N'hésitez pas à laisser vos commentaires et coordonnées dans le livre d'or.

 

tous les documents sont copyright Bernard Devisme Professeur à l'Ecole Alsacienne pendant 35 ans.